Les vertus pédagogiques du procès Barbie ?

Le bâtiment où se trouve le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation fut le siège de la Gestapo en 1943-1944

Le bâtiment où se trouve le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation fut le siège de la Gestapo en 1943-1944

Le procès Barbie dans la nouvelle exposition du CHRD de Lyon de 2014

Le procès Barbie dans la nouvelle exposition du CHRD de Lyon de 2014

Resumé

Le procureur Viout, substitut général qui a assisté Pierre Truche au cours du procès Barbie, Ugo Iannucci, avocat des parties civiles et Georges Cochet qui était l'associé d'Alain de la Cervette, avocat commis d'office de Barbie à son arrivée en France, discutent des vertus pédagogiques du procès Barbie. Le procureur Viout insiste sur l'acte de justice et non de vengeance qu'a représenté ce procès dans lequel Barbie a bénéficié de toutes les garanties données aux droits de la défense. Georges Cochet insiste sur le fait que ce procès s'est déroulé sans défense de Barbie et qu'il manque à cette leçon d'histoire une autre leçon qui aurait permis de comprendre comment Barbie est devenu un nazi. Ugo Iannucci pour sa part retient du procès Barbie les lettres de dénonciations à la Kommandantur de Français dont on avait voulu oublier les responsabilités ainsi que les témoignages des résistants et des survivants des camps, et notamment les femmes.

Informations complementaires

Durée : 5'28

Date de production du document : 2013

Disciplines : sociologie , histoire , mémoire , transmission , procès Barbie

Noms propres : citants : Jean-Olivier Viout/procureur ; Georges Cochet/avocat ; Ugo Iannucci/avocat des parties civiles
cités : Klaus Barbie/chef de la Gestapo de Lyon ; témoins au procès Barbie

Couverture chronologique : 1939-1945 ; 1987 ; 2013

Lieux : Lyon ; prison Montluc ; cellule Barbie, Kommandantur de Lyon

Documents associés

Le procès Barbie dans la nouvelle exposition du CHRD de Lyon de 2014

Le procès Barbie dans la nouvelle exposition du CHRD de Lyon de 2014

Le bâtiment où se trouve le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation fut le siège de la Gestapo en 1943-1944

Le bâtiment où se trouve le Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation fut le siège de la Gestapo en 1943-1944