Les espaces remarquables restaurés : l'entrée, le réfectoire, le bâtiment cellulaire

Resumé

L'architecte présente in situ les espaces remarquables de la prison dans les années 1940, que les travaux de restauration menés à partir de plans, d'archives, de témoignages et d'informations ont permis de retrouver et de mettre en valeur dans le mémorial. Il explique comment ces travaux de restauration ont été menés non pour reconstituer à l'identique mais pour donner une lisibilité sur le fonctionnement de la prison à cette époque, sur les volumes ainsi que sur la localisation et l'affectation de différents espaces. Ces travaux ont ainsi permis de retrouver des éléments tels que la porte d'entrée d'origine du bâtiment cellulaire, le réfectoire, les portes des cellules, les cellules … Ces éléments permettent d'imaginer les configurations des lieux et servent de support à la visite du Mémorial. Cependant Bruno Permezel, président de l'ARM, regrette que la restauration et la muséographie n'aient pas repris la fonction qu'avait le réfectoire à cette époque comme lieu de vie sociale, intellectuelle et communautaire entre détenus.

Informations complementaires

Durée : 11'04

Disciplines : sociologie, patrimoine, architecture, mémoire

Noms propres : citants : Laurent Volay/architecte du patrimoine, Bruno Permezel/président association rescapés de Montluc
cités : Klaus Barbie/chef de la Gestapo de Lyon, résistants, équipe régionale d'intervention et de sécurité

Couverture chronologique : 2009-2013

Lieux : prison Montluc, Centre d'Histoire de la Résistance et de la déportation

Documents associés

Périmètre et plan du site protégé de la prison Montluc

Périmètre et plan du site protégé de la prison Montluc