Les 3 étapes : nettoyer, dignifier, chercher la matière

Resumé

Laurent Volay, architecte du patrimoine, évoque le nettoyage du bâtiment cellulaire des hommes, occupé jusqu'en 2009 et fortement endommagé par les Eris, qui a été la première opération de la restauration. Il rappelle l’état des lieux de ce bâtiment en 2009, lourdement transformé depuis les années 40 avec l’évolution de ses usages. Dans tout ce capharnaüm s’est imposé rapidement un besoin de dignité dans ces lieux, notamment en retrouvant la volumétrie des années 40. Il évoque alors la deuxième partie de l’intervention qui a été plus orientée vers « l’authenticité de la matière ». Les relevés de graffitis opérés dans un premier temps sur les portes des cellules du rez-de-chaussée ont par la suite orienté l’attention, dans les interventions au deuxième étage, et surtout au premier étage, vers cette matière précieuse et sensible qui a été touchée par les hommes qui ont été incarcérés. Ces éléments de matière, raccordés à des éléments de datation, permettent d’approcher la chronologie relative des lieux, de dater les couches picturales. La restauration faite en 2013 au premier étage n’est pas la même que celle qui a été faite au rez-de-chaussée, en 2010.

Informations complementaires

Durée : 10'42

Disciplines : sociologie, patrimoine, architecture, mémoire

Noms propres : citants : Laurent Volay/architecte du patrimoine, Philippe Rivé/directeur mémorial Montluc
cités : équipe régionale d'intervention et de sécurité, Office national des anciens combattants, associations

Couverture chronologique : 2009-2013

Lieux : prison Montluc, prison Saint-Paul, prison Saint-Joseph

Documents associés

Périmètre et plan du site protégé de la prison Montluc

Périmètre et plan du site protégé de la prison Montluc