Le pilotage par le préfet de la sauvegarde de Montluc 2007 - 2010

Resumé

Des responsables associatifs et des professionnels du patrimoine des lieux d'histoire et de mémoire soulignent le rôle décisif de Jacques Gérault, et son implication dans la protection de Montluc notamment en tant que préfet qui se devait de rendre hommage à Jean Moulin. Le procureur Viout confirme et insiste sur la valeur de Montluc, au plan local, régional et national comme lieu d’expression du paroxysme de la répression nazie, qui rassemble l’ensemble des victimes, résistants, juifs, raflés. Le préfet Gérault explique que, dès sa nomination à l’été 2007, il s’est préoccupé du sort de la Maison du Docteur Dugoujon où a été arrêté Jean Moulin ainsi que de la prison Montluc, qui s’étaient dégradés sans que personne n’ait entrepris quoique ce soit au titre du patrimoine.

Informations complementaires

Durée : 7'23

Noms propres : cités : Jean Lacroix/préfet, Jacque Gérault/préfet, Rachida Dati/ministre de la Justice, Nicolas Sarkozy/président de la République, Pierre Brossolette/résistant, Jean Moulin/préfet résistant, Raymond Aubrac/résistant, Daniel Cordier/résistant, Jean-Olivier Viout/procureur/président du comité de pilotage Montluc, ministère de la Défense, CRIF, ministère de la Justice, administration pénitentiaire, ministère de la culture, DRAC, Etat en Région, résistants, victimes, juifs, raflés
citants : Bruno Permezel/président association des rescapés de Montluc, Jean Lévy/association des fils et filles de déportés juifs de France, François Portet/conseiller à l'ethnologie de la DRAC, Jean-Olivier Viout/procureur/président comité de pilotage Montluc, Isabelle Doré-Rive/directrice CHRD Lyon, Jacques Gérault/préfet

Couverture chronologique : 2007 à 2010

Lieux : Maison du docteur Dugougeon Caluire, prison Montluc