Qui fait le patrimoine?

Cette chronique retrace les moments-clefs qui ont conduit à la transformation de la prison Montluc en Mémorial au moment de la fermeture des prisons de Lyon en 2009. Nous revenons avec les principaux acteurs de cette opération sur leurs rôles, leurs initiatives, leurs motivations et leur positionnement ainsi que sur les procédures, les choix, les décisions et les débats auxquels cela a donné lieu. L'action de longue date de l'association des rescapés de Montluc pour faire de cette prison un objet et un lieu mémoriel est rappelée. Le rôle déterminant joué par le préfet, dans l'urgence, pour protéger le site, définir un projet de Mémorial et convaincre le Ministère de la Défense de le prendre à sa charge, est souligné.
Dans le même temps, les enjeux financiers et urbains de la vente et de la reprise d'une partie du site non protégé par l'Université Lyon 3 Jean Moulin sont évoqués et suivis de 2008 à aujourd'hui. Différentes étapes sont retracées qui marquent les évolutions du projet initial de l'Université au projet actuel en cours de définition et de mise en œuvre.
Enfin, des professionnels présentent in situ comment ont été traduits en matière d'architecture et de muséographie les choix d'histoire et de mémoire décidés et les commandes qui leur ont été faites. Ils précisent et discutent la façon de les interpréter, les questions que cela suscite autour des conceptions actuelles de la conservation et la restauration, ainsi que les possibilités de les faire évoluer ou de les infléchir par la suite.